J’AI TESTÉ POUR VOUS L’EXPERIENCE VIZEAT

VizEat c’est un concept tout nouveau, basé sur une idée très ancienne : l’hospitalité. A l’instar de son grand frère Airbnb, ce site propose de se retrouver chez l’habitant autour d’un diner fait maison.

Le principe est simple, vous vous connectez sur le site, vous entrez votre position géographique et vous choisissez parmi la liste des menus proposés. Chaque hôte est doté d’une fiche profil avec photos de l’appartement, de plats, de convives et est susceptible de proposer différents menus ou activités autour de l’art culinaire. C’est ainsi que vous aurez l’opportunité de participer à un cours de Parmentier de canard ou de fabrication de cupcakes ou bien à un diner autour du thème du foie gras.

Bien entendu, en tant que passionnée de gastronomie et de bons repas conviviaux, je me devais de tenter l’expérience d’accueillir des « guests ». Pour ce faire, VizEat m’a offert une superbe opportunité : le 12 novembre dernier, avait lieu en partenariat avec Airbnb, le plus grand repas chez l’habitant de tous les temps. 6000 personnes venu du monde entier, rassemblées autour de bonnes tables dans tous les coins de la capitale.

Diner VizEat-Airbnb.
Kent et Dina, américains d’origine japonaise discutent art plastique avec Solène Delanoy, comédienne à Paris.

Au cours de nos différents échanges, l’équipe de VizEat a attiré mon attention sur le fait qu’ils avaient besoins de beaucoup d’hôtes car 6000 personnes, ca ne rentre pas facilement dans un appartement parisien, même avec un bon chausse pieds. Qu’à cela ne tienne, je décide de repousser les limites de mon living room et de recevoir 12 personnes à diner. Attention challenge !

A toutes les étapes des préparatifs l’équipe du site répond présente, avec amabilité et efficacité, pour me guider dans l’organisation. Rédaction du menu, (en Français et en Anglais, s’il vous plait !), échanges de messages avec les invités, et même des petits cadeaux à distribuer à nos convives.

Je ne vous cache pas que le jour venu j’étais un peu nerveuse. Cuisiner pour 12 personnes demande tout de même une sacrée organisation. Et comme d’habitude, j’ai vu grand, feuilletés maisons pour l’apéritif, entrée, deux plats au choix, fromage et dessert. Après tout ça, je dois confesser que j’ai zappé les mignardises (j’avais prévu de faire des ballotins de truffes à offrir à mes invités mais j’ai manqué de temps).

NOTE POUR PLUST TARD : LES AMÉRICAINS ARRIVENT À L’HEURE

D’ailleurs le temps c’est ce qui a été un peu dur à gérer. Le premier invité est arrivé avec 30 minutes… d’avance. C’est ma faute, je me suis mélangé les pinceaux sur les horaires que j’ai indiqués sur le site. Note pour plus tard : les américains arrivent à l’heure aux diners 😉 Heureusement, j’avais prévu d’inviter mon amie Solène à se joindre à nous pour m’aider à accueillir les guests.

Ensuite la soirée s’est déroulée comme un charme. Malgré mes aller retours incessants à la cuisine, j’ai eu l’impression de vraiment participer aux échanges. Les invités, tous plus adorables les uns que les autres, m’ont couverte de cadeaux choisis avec attention (un sachet de sel produit par une voisine, du saumon fumé fabriqué dans leur région). Tout de suite l’ambiance s’est installée. Chacun, à son tour, racontant des anecdotes de voyages et de rencontres, son amour pour la bonne chère et le vin. Très vite, j’ai eu l’impression que nous étions de vieilles connaissances se retrouvant autour d’une table. Le temps est passé si vite que déjà il était l’heure pour eux de partir. Non sans moult promesses de se revoir bientôt à Boston ou à Tokyo, de garder le contact par email et de s’envoyer des photos. L’une des invités de 13 ans a même promis de venir faire ses études à Paris et de revenir diner chez moi 😉

Diner VizEat-Airbnb.
Robin, Arnaldo et Eric (de gauche à droite) en pleine conversation avant l’arrivée du dessert.

J’ai été impressionnée par l’éducation et l’ouverture d’esprit de ces étrangers qui ont tenu à goûter à tout, ont posé une multitude de questions sur les produits et les coutumes française et ont échangé sur leurs expériences personnelles sans tabou.

Bilan hyper positif donc… A tel point que j’ai converti Solène qui planifie déjà son prochain diner VizEat 😉

© carolesertillanges.com

 

MIAM OU PAS MIAM ?