[[RESTAURANT]] Le Louchébem

Ce restaurant est une institution qui maintient haut la main le cap de la tradition.

L’assiette du rôtisseur, servie à volonté, et sa purée maison.

 

En plein cœur des Halles, cet établissement historique maintient sa qualité et son accueil haut en couleur depuis 1878, date à laquelle le « Ventre de Paris » était encore un haut lieu des grossistes de bouche de la capitale. Les louchébem, (boucher, en argot) étaient nombreux dans le quartier et se rassemblaient autour d’une bonne table à toute heure du jour ou de la nuit.

Pittoresque à souhait, le restaurant poursuit la tradition et propose de beaux morceaux de viande, grillés, rôtis ou même en sauce. La cuisine y est simple et traditionnelle. Œuf en couille d’âne ou soupe à l’oignon en entrée, suivie d’une pièce de bœuf, grand ou petit modèle ou de pieds de porc panés. L’assiette du rôtisseur, servie à volonté, propose de grandes tranches de cuisse de bœuf, gigot d’agneau et jambon rôti, accompagnées de purée et sauces maisons. La notion de « à volonté » étant très relative dans cet établissement puisque les portions sont si généreuses que nous n’avons même pas réussi à finir la première assiette. Les viandes sont extra tendres (le jambon cuit huit heures à feu doux), la purée est onctueuse et parfaitement assaisonnée. Petit bémol pour les sauces, que nous avons toutes goutées, et qui exception faite de la roquefort et la poivre, ne sont pas tout à fait à la hauteur du reste.

 

* L’abus d’alcol est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Le repas se termine par des « coupes très arrosées », en guise de trou normand. Coupe impériale (sorbet mandarine et liqueur) ou coupe du Louchébem (sorbet pomme et Calvados) font office de dessert aussi bien que de digestif. Là encore, la générosité est de mise : trois belles boules de sorbet et la bouteille de Calva est posée directement sur la table.

 

Coupe du Louchébem (sorbet pomme et Calvados) * L’abus d’alcol est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Coté accueil, on frôle le diner spectacle tant le ballet des serveurs, à la gouaille et au sourire d’un autre temps, est impeccablement orchestré. En plus d’être d’excellent conseil sur le choix des plats, le nôtre est aussi sympathique que drôle.

Pour l’addition, compter environ 60 € pour une entrée, un plat et un dessert accompagnés de vin.

 

Le Louchébem

Service continu de 12h00 a 23h30

31, rue Berger, angle 10 rue
des Prouvaires

75001 Paris

Tél. : 01 42 33 12 99

Réservation conseillée.

MIAM OU PAS MIAM ?